RSS
 
Sélectionner une autre saison dans la liste

Saison 1994-1995 : Championnat de France super D2 – Accession en Division 1

3ème sur 22  -  24 victoires - 8 nuls - 10 défaites.  -  Meilleur buteur : Amara TRAORÉ : 23 buts
Affluence moyenne : 2851 spectateurs.

Pour ne pas déroger à une tradition faite de rigueur, le FCG s’est contenté du strict minimum au niveau du recrutement. Pour bâtir l'ossature de son équipe, Roland GRANSART va s’appuyer sur les valeureux des anciens Jean ACEDO et Franck GRANGER, sur des jeunes du centre de formation comme SAFANJON, CORREIA, POINCON, David TRIVINO et sur les deux dernières trouvailles de Georges BERNARD,  CHAVRONDIER et JURIETTI, recalés de l'OL. Et après trois saisons passées dans l’anonymat, le FCG sort enfin de l’ombre … Dès la 1ère journée, une large victoire (3-0) acquise à St Ouen face au Red Star met les forgerons sur orbite. Constamment aux avant-postes, et par onze fois victorieux à l’extérieur, les gueugnonnais confortent leur 3ème place lors de la 35ème journée, à la faveur d’une victoire à Nancy (2-0).

Et le 31 mai, lorsqu’à la 69ème minute TRAORÉ crucifie le gardien du RED STAR, le stade Jean Laville envahi par les caméras de télévision et les radios reporters, laisse exploser sa joie. L’Olympique de MARSEILLE, vainqueur du championnat ne pouvant monter, se sont GUINGAMP second et GUEUGNON troisième qui accèdent à la DI au nez et à la barbe du FC TOULOUSE d’un COURBIS furibard.

Quinze ans après, les portes du paradis du ballon rond s’ouvrent à nouveau pour le club du président PITHIOUD, et cette fois ci, on s’empresse de s’y engouffrer. L’été 94 sera des plus actifs dans les sphères dirigeantes forgeronnes. 

► Avec 23 buts, Amara TRAORÉ monte sur le podium des buteurs de DII derrière le marseillais CASCARINO et le toulousain CALDERARO.

► Le 17 octobre, à l’occasion de la rencontre FCG-GUINGAMP, Claude SIMONET, président de la FFF et Noël LE GRAET, président de la Ligue visitent les installations du club et remettent à Gilbert PITHIOUD la médaille d’or de la Ligue.

► En décembre 95, les trophées annuels de la bible France-Football consacrent Roland GRANSARD meilleur entraineur de DII et Gilbert PITHIOUD dirigeant de l’année.

► Seul accroc regrettable lors de cette saison de rêve : la sortie prématurée au 8ème tour de la Coupe de France sur le terrain de CHERBOURG (1-2).

Effectif

Résultats de la saison – Championnat de Super D2 

Date Aller Score Clubs rencontrés Score Date Retour
29/07/94 3-0 RED STAR 2-0 31/05/95
03/08/94 1-0 DUNKERQUE 2-0 03/12/94
06/08/94 2-2 PERPIGNAN 4-1 09/12/94
13/08/94 1-1 CHARLEVILLE 0-2 07/01/95
20/08/94 1-2 LAVAL 1-0 21/01/95
27/08/94 3-1 TOULOUSE 0-2 28/01/95
31/08/94 2-0 NIMES 2-1 08/02/95
03/09/94 0-0 VALENCE 3-2 11/02/95
10/09/94 1-0 CHATEAUROUX 1-2 25/02/95
17/09/94 2-0 GUINGAMP 1-2 04/03/95
21/09/94 2-1 BEAUVAIS 1-0 11/03/95
24/09/94 1-2 MULHOUSE 1-1 22/03/95
01/10/94 2-1 ANGERS 3-0 25/03/95
11/10/94 1-2 LE MANS 2-0 01/04/95
15/10/94 2-3 SAINT BRIEUC 1-0 08/04/95
22/10/94 1-0 SEDAN 3-1 15/04/95
29/10/94 1-1 NANCY 2-0 22/04/95
05/11/94 1-0 ALES 2-1 29/04/95
10/11/94 0-0 MARSEILLE 0-3 06/05/95
19/11/94 1-1 NIORT 3-1 20/05/95
26/11/94 1-2 AMIENS 1-2 27/05/95


Matchs à domicile       –      
Matchs à l'extérieur

Classement


Parcours en Coupe de France

Date Lieu Tour Matchs Résultats
16/12/1994 Cherbourg 8ème  Cherbourg (N2)   –  FCG (D2) 2-1 (AP) 

 

Match de championnat contre l'Olympique de Marseille au stade vélodrome le 6 mai 1995 (défaite 0-3)