RSS
 
Sélectionner une autre saison dans la liste

Saison 1947-1948 : Championnat Honneur de Bourgogne

1er sur 10 – 16 victoires - 2 nuls - 0 défaite

Nouvelle brillante saison en Honneur de Bourgogne terminée sans aucune défaite et encore une victoire sur DOLE en finale Bourgogne/Franche-Comté (3-1 et 1-1).

En poule finale, après un excellent départ contre ANNECY (3-2) et VICHY (6-0), les forgerons craquent à PARIS devant MAISONS-ALFORT, où ils subissent leur plus sévère défaite enregistrée depuis quatre ans (1-5). Cette contre performance brise l’euphorie du groupe qui va subir trois nouvelles défaites face à REIMS (1-2), MERLEBACH (1-4) et STRASBOURG (1-3). En terminant 6ème du groupe B, le FCG dit adieu à son titre de champion de France.

Après l’épisode St ETIENNE en 1945, cette saison va permettre d’écrire les premières pages de la longue histoire entre le FC GUEUGNON et la Coupe de France. Les qualifications obtenues contre AIX (4-3) et VERSAILLES (4-1) en 32ème puis en 16ème, vont permettre aux  gueugnonnais, seuls amateurs encore en course avec Béthune, d’affronter les professionnels du SR COLMAR alors second du championnat de 2ème division. La rencontre à lieu à Lyon, le 27 février.

La blessure de l’avant-centre Edmond CHURLET dès le début du match, des défaillances individuelles, notamment celle du gardien BONAMY et la maîtrise des alsaciens sont autant d’handicaps que ne sauront surmonter les poulains de PERPERE qui s’inclinent logiquement (0-3).

 Effectif

Debout : René CHURLET – Maurice FEDERICI – Edmond CHURLET – André BADET – Robert VAN DEN – Lucien PERPERE (entr.)

Accroupis : X – Gaston AULION – André CHURLET – Jean BONAMY – Roger BOROT – Yvon MASSON 


Résultats de la saison – Championnat Honneur de Bourgogne

Date Aller Score Clubs rencontrés Score Date Retour
14/09/47 8-2 DIJON 7-0 11/01/48
21/09/47 4-0 BEAUNE 3-0 28/12/47
28/09/47 10-1 MONTCEAU 3-1 11/04/48
12/10/47 6-1 A.J. AUXERRE 8-0 18/01/48
26/10/47 7-2 CHALON 3-1 25/01/48
09/11/47 2-2 BLANZY 5-3 08/02/48
16/11/47 3-1 STADE AUXERRE 3-0 15/02/48
07/12/47 6-0 LOUHANS 7-3 14/03/48
07/03/48 7-1 SANVIGNES 1-1 04/04/48

► Le 28 septembre, Robert VAN DEN réussit la performance rarissime d’inscrire cinq buts dans une même rencontre, lors de l’écrasante victoire des forgerons sur le terrain de leurs rivaux montcelliens.


►  Finale Bourgogne/Franche-Comté :

- Le 21/03/1948 à Gueugnon : GUEUGNON 3 – 1 DÔLE

- Le 28/03/1948 à Dôle :  DÔLE 1 – 1 GUEUGNON


► Résultats de la Poule Finale du Championnat de France

- Le 18/04/1948, à Gueugnon : GUEUGNON 3 – 2 ANNECY

- Le 25/04/1948, à Gueugnon : GUEUGNON 6 – 0 VICHY

- Le 02/05/1948, à Maisons-Alfort : A.S. AMICALE 5 – 1 GUEUGNON

- Le 09/05/1948, Gueugnon : GUEUGNON 1 – 2 REIMS

- Le 23/05/1948, à Merlebach : MERLEBACH 4 – 1 GUEUGNON

- Le 30/05/1948, à Strasbourg : R.C. STRASBOURG 3 – 1 GUEUGNON


Classement de la Poule B :

1  Reims 9 pts
2  A.S. Amicale 8 pts
3  Annecy 7 pts
4  Merlebach 6 pts
5  R.C. Strasbourg 5 pts
6  Gueugnon
4 pts
7  Vichy 3 pts


Parcours en Coupe de France 

Date Lieu Tour Matchs Résultats
05/101947 Macon 3ème Macon (DH)  -  FCG (DH) 1-5
02/11/1947 Gueugnon 4ème FCG (DH)  -  Sanvignes (DH) 1-0 (AP)
23/11/1947 Chambéry 5ème Chambéry (xx)  -   FCG (DH) 1-3)
14/12/1947 Gueugnon 6ème FCG (DH)  -  Pont de Chéruy (DH) 5-0
04/01/1948 Valence 1/32 Aix (CFA)  -  FCG (DH) 3-4 (AP)
01/02/1948 Orleans 1/16 Versailles (PL)   –   FCG (DH) 1-4 (AP)
29/02/1948 Lyon 1/8 COLMAR (D2)   –   FCG (DH) 5-0

 

Le 1er février 1948, le onze champion de France se déplace à Orléans pour y rencontrer Versailles, promotionnaire de la Ligue de Paris, en 16ème de finale de la Coupe de France.

Debout g à dr : Lucien PERPERE (entr) – Jean BONAMY – Stéphane OGIBA – Gilbert SAROT – André CHURLET – Yvon MASSON

Accroupis : René CHURLET – Maurice FEDERICI – Edmond CHURLET – André BADET – Robert VAN DEN

Surpris dès la 1ère minute de jeu, les forgerons devront attendre la 72ème pour égaliser par FEDERICI et, comme lors des 32èmecontre Aix (4-3), les joueurs de PERPERE sont contraints à jouer les prolongations.
Trois buts de VAN DEN mettront un terme à la résistance des promotionnaires.